• Active Topics 

Actualités DiversesLe dopage

Modérateurs : Modérateurs, Administrateurs

Répondre
Avatar du membre
thibier
CFA
CFA
Messages : 806
Enregistré le : septembre 2006

29 déc. 2012, 13:38

Je vous propose de rassembler tous les articles traitant du dopage dans le foot ici. Voici le dernier en date

Deux Argentins suspendus

Lucas Bernardi (Newell's Old Boys) et Gustavo Canales (Arsenal) ont fait l'objet d'un contrôle antidopage et ont finalement été suspendus provisoirement par la Fédération argentine. Cette dernière n'a pas encore communiqué les sanctions définitives, faute de disposer de tous els éléments, notamment la substance utilisée.

Source : l'équipe


-------------------------------------------------------------------------------------


Blatter et Platini en flagrant déni de dopage 04 décembre 2012, par Jérôme Latta

Le hasard ou le calendrier des relations publiques suisses nous ont valu ces derniers jours une série de déclarations sur l'éventualité du dopage dans le football, très classiques mais dont on peut encore s'étonner. Précédant de quelques jours Joseph Blatter, Michel Platini, spécialiste de cet exercice depuis toujours (lire "Platini, positif à la mauvaise foi"), a ouvert le bal avec une interview pour Ouest France, mercredi dernier, dans laquelle il dit ne pas croire en l'existence d'un dopage organisé dans le football.

PLATINI NE VOIT PAS

"Il y a peut-être quelques cas isolés. Mais je ne vois plus les clubs de football organiser leur dopage." Le président de l'UEFA sait que son ancien club, la Juventus, a été convaincue de dopage organisé pour ses pratiques des années 1994-1998, ses dirigeants n'échappant en appel à leur condamnation que par un biais juridique (lire "La Vieille dame tapait dans la pharmacie"). Mais il ne nous explique pas ce qui ferait qu'aujourd'hui, les clubs auraient renoncé à cette tentation alors que le rythme des compétitions s'est accru en même temps que l'intensité physique des matches et la pression des enjeux économiques.

En réalité, les clubs n'ont jamais eu autant de raisons d'organiser le dopage de leurs effectifs, et l'une des meilleures d'entre elles est que la lutte antidopage n'est pas de la plus grande virulence dans ce sport. Probablement parce que tout le monde s'applique à "ne pas y croire", et ne craint pas, comme Platini pour expliquer des "différences de rythme flagrantes entre certaines équipes ou certains championnats" (c'est la question du journaliste), de recourir à des fables: "Ce sont les angles des caméras de télévision, les façons de filmer qui ne sont pas les mêmes partout, qui donnent cette impression", nous dit Platini, qui n'a pas tout à fait tort de préciser: "Je dis cela de façon tout à fait sérieuse". [1]

BLATTER MINIMISE

Platini a progressé : il ne dit plus comme jadis que le dopage ne sert à rien dans le football puisqu'il n'aide pas à réussir une passe – occultant aussi bien la variété des "bénéfices" des produits dopants que la nécessité, même pour le meilleur technicien du monde, d'être en pleine possession de ses moyens au moment de réussir sa passe. Sepp Blatter, son homologue de la FIFA auquel on dit qu'il pourrait succéder en 2015, a progressé lui aussi. Il ne dit plus qu'il n'y a pas de dopage dans le football. Mais dimanche soir dans une séquence diffusée lors du Canal Football Club, lui aussi a avancé l'extrême rareté des cas positifs: "On a un ou deux cas, 0,0 je ne sais pas combien de pour-cent de cas”, balaye-t-il d'un revers de main.

Invoquer les contrôles négatifs est un argument dont la minceur a été démontré dans le cyclisme, comme récemment au travers de l'annulation de tous les titres de Lance Armstrong (lui n'ayant même jamais été contrôlé officiellement positif [2]). Et encore parle-t-on d'une discipline significativement plus contrôlée que le football: Joey Barton faisait récemment remarquer à quel point il trouvait aberrant de n'avoir jamais subi le moindre contrôle sanguin durant dix ans de carrière au plus haut niveau... Selon l'Anglais de l'OM, du dopage dans le football, "Il y en a, il suffit de regarder". Mais on ne trouve que ce que l'on cherche, et l'on cherche mollement.

DES GOUTTES DANS LE NEZ (ET DE LA SCHNOUF)

Virtuose des stratégies de diversion, tant il a eu souvent à éloigner les remugles soulevés par toutes les enquêtes sur son régime, Blatter nous épate encore avec la manœuvre suivante. Selon lui, la plupart des cas détectés maintenant concernent “la drogue, la marijuana ou un peu de schnouf”. En définitive, il n'y aurait que des écarts de conduite individuels, de nature sociale et non sportive, concernant des substances récréatives et non dopantes... Et Blatter d'affirmer qu’il est... “certain qu’il n’y a pas de dopage organisé dans un sport collectif”. La FIFA et l'UEFA s'accordent, en un bel ensemble, sur les conclusions du débat.

Christophe Dugarry, qui a été concerné par la question mais ne le rappelle pas [3], a réagi en plateau à l'interview de Sepp Blatter: "Dans le football, on ne parle pas de dopage, on parle de joueurs positifs, parce qu'il y a des produits interdits mais qui ne sont pas une volonté de se doper, je pense à des gouttes pour le nez, à des médicaments pour le rhume. On a plus souvent affaire à des joueurs pas très sérieux, pas très appliqués sur les médicaments qu'il faut prendre ou ne pas prendre, plutôt qu'une vraie volonté de se doper pour améliorer ses performances comme il y a dans d'autres sports." Pour le consultant de Canal+, même les contrôles positifs ne constituent pas des cas de dopage: il n'y a là que des erreurs individuelles, pas même intentionnelles.

LE FOOTBALL MIRACULEUSEMENT ÉPARGNÉ

Pourtant, "l'amélioration des performances" qu'évoque Dugarry est devenue une obsession chez les joueurs et les clubs, soumis à des obligations croissantes de compétitivité. Ces derniers mettent en œuvre des techniques de préparation athlétique (musculation, endurance, vitesse, explosivité) de plus en plus optimisées et médicalisées, brouillant la limite entre pratiques licites et illicites et posant de graves problèmes de déontologie médicale (lire "La solution du produit n'est jamais loin"). Ce que le football ne veut pas voir, c'est qu'en réalité toutes les conditions sont réunies pour que le dopage existe dans le football. "Aujourd’hui, ils ne peuvent plus dire que [la pratique dopante] n’existe pas, mais ils affirment qu’elle n’est pas organisée. Ils minimisent la part de la dérive. Dans les faits, ce n’est pas le cas", a répondu le docteur Jean-Pierre de Mondenard aux propos de Michel Platini (lire ici).

À ces risques toujours plus évidents, l'UEFA et la FIFA n'opposent qu'une aimable désinvolture, et nous prient de croire cette histoire de nuage radioactif qui épargnerait miraculeusement la principale discipline sportive mondiale. La FIFA était plus combattive quand elle résistait à l'Agence mondiale antidopage qui s'en prenait à son inaction. Des gouttes ou de la schnouf dans le nez, et beaucoup de poudre aux yeux: les instances du football organisent, sinon le dopage, du moins une légèreté qui ne pourrait mieux le favoriser.

Source : blog de Jerome Latta sur LeMonde.fr

-------------------------------------------------------------------------------------


Foot : sport propre ou sport de dopé ? J'ai déjà ma réponse m'enfin on va faire comme si il subsistait un doute :lol:

Avatar du membre
licha69
Remplacant
Remplacant
Messages : 1709
Enregistré le : décembre 2012

29 déc. 2012, 20:49

Si j'étais joueur professionnel,je me chargerai d'EPO..

Avatar du membre
jeffpsg
Ballon d'or
Ballon d'or
Messages : 12360
Enregistré le : octobre 2008

18 janv. 2013, 04:51

Très peu de cas avérés au final.Après reste à savoir si on cherche vraiment.La je me matte l'interwiew d'Amstrong,on a beau savoir depuis un moment ça laisse un goût amèr de te dire que tu t'es enthousiasmé pour un mec qui trichait :(
Image

Avatar du membre
JyLoO
Ballon d'or
Ballon d'or
Messages : 12361
Enregistré le : novembre 2007
Localisation : Ferme là physiquement !

18 janv. 2013, 12:44

Ba y'a un mec sur RMC qui temoignait sur l'affaire Amstrong, il etait a moitie en pleure ce qui peut se comprendre quand tu idolatre quelqu'un qui s'avere etre un gros dopé :s

A quand les controles au Foot qu'on rigole ??
Caesarion a écrit :
27 août 2017, 12:12
Pour moi Mbappé est plutôt entre Henry et Cristiano....
Plus technique et Dribbleur que Henry..mais avec la même capacité d'accélération et de vitesse..
Moins explosif et dribbleur que Cristiano mais avec cette même volonté d'être efficace et de marquer même s'il semble beaucoup beaucoup plus altruiste..

Avatar du membre
Bianchi51
International
International
Messages : 7978
Enregistré le : décembre 2008

18 janv. 2013, 13:16

Il y avait qui se faisait chopper dans les années 90 Vincent Guérin en sait quelque chose :mrgreen: . Dans le foot actuellement on en parle plus beaucoup des problèmes de dopages.

Avatar du membre
jeffpsg
Ballon d'or
Ballon d'or
Messages : 12360
Enregistré le : octobre 2008

18 janv. 2013, 14:11

NoSKiLL a écrit :Ba y'a un mec sur RMC qui temoignait sur l'affaire Amstrong, il etait a moitie en pleure ce qui peut se comprendre quand tu idolatre quelqu'un qui s'avere etre un gros dopé :s

A quand les controles au Foot qu'on rigole ??
Tu vises un Barcelonais en particulier :?: :ptdr:
Image

Avatar du membre
justblaze
Modérateurs
Modérateurs
Messages : 21709
Enregistré le : juillet 2011
Localisation : Fluctuat Nec Mergitur

18 janv. 2013, 14:14

Si c'est le cas, qu'il se fasse pas trop d'illusion sur le mec qu'il a en avatar.

Avatar du membre
thibier
CFA
CFA
Messages : 806
Enregistré le : septembre 2006

18 janv. 2013, 18:03

Justblaze. Je sais meme pas comment on peut encore avoir une quelconque illusion a son propos.

Comme le dit Bianchi, c'est vrai que c'est un sujet totalement oublié. Pour l'heure. Mais ça ressortira. Dans 6 mois ou dans 15 ans, les vieux dossiers y'a toujours quelqu'un pour les dépoussierer. Mais les consultants genre Di Meco ou Carrière, ils ont trempé dedans et risquent d'éclabousser des connaissances si ils parlent. Donc ils ne le font pas. Mais un jour un mec du milieu qui n'aura plus rien à perdre se lèvera et parlera. Ou un journaliste assez malin fera l'investigation de sa vie et crachera à la gueule du monde ce qu'on veut tous entendre : tous dopés, et j'ai la preuve. Je vous cache pas qu'à ce moment là j'aurai un petit sourire en coin et le poing discrètement serré. Si tout le monde en prend plein la gueule et la FIFA en première ligne ce sera une victoire.

madyouth
International
International
Messages : 9598
Enregistré le : septembre 2007

18 janv. 2013, 20:29

je ne pense pas que le foot soit si touché que ça.
en tt cas pas organisé ,le cyclisme est un sport fermé environ 500 coureurs et encore .
Alors qu'au foot il y a tellement de joueur qu'il y aurait des fuites.
exemple si au PSG il y a avait du dopage oragnisé qu'est qui empécherait un jeune comme Partouche ou boli jeune du centre qui ont joué pendant 1 ou 2 ans avec les pros d'écrire un livre sur le dopage eux qui ont disparu du circuit pro.

Aprés ,si il y a des joueurs qui se dope dans leurs coin c'est autre choses ,mais contrairement au cyclisme se doper en foot n' a pas autant de conséquence sur les performances que certains sports,donc je ne pense pas que le foot soit extrémement touché par le dopage aprés peu etre que je suis naif...

Avatar du membre
Ricky
Ballon d'or
Ballon d'or
Messages : 60110
Enregistré le : septembre 2004
Localisation : Espace Schengen

19 janv. 2013, 00:29

jeffpsg a écrit :Très peu de cas avérés au final.Après reste à savoir si on cherche vraiment.La je me matte l'interwiew d'Amstrong,on a beau savoir depuis un moment ça laisse un goût amèr de te dire que tu t'es enthousiasmé pour un mec qui trichait :(
Très franchement, dès le départ je le savais...Quand tu vois un mec arriver en haut d'une colline ou d'un col avec le sourire ultra blancheur en respirant normalement alors que les autres arrivent en tirant tous la langue et que la moyenne de la montée pour L.A est de 60 Kms, faut pas être très sorcier pour avoir de sérieux doutes...

J'espère bien qu'il va morfler et grave.
Voilà pourquoi ce sport me répugne au plus haut point.Faut savoir qu'ils sont tous plombé comme des mules.Y'a rien de sportif là dedans :!:
Et c'est malheureux parce que les quelques rares mecs dignes là dedans sont, soit obligé d'arrêter leur sport ou bien de s'y mettre comme les autres.

Avatar du membre
le pharaon du 94
Modérateurs
Modérateurs
Messages : 62907
Enregistré le : février 2005

19 janv. 2013, 03:45

Moi aussi depuis le départ je le pensais dopé, sans aucun doute.

Je pense qu'on est beaucoup dans ce cas.
KlaransFlaco a écrit :Cabaye est meilleur que verratti
LOLOPAGANELLI a écrit :
09 août 2017, 15:46
Bonjour, je ne sais pas si c'est la version finale du projet mais c'est affreux.

Et une coupure en plein transfert Neymar, chapeau le timing.

Avatar du membre
JyLoO
Ballon d'or
Ballon d'or
Messages : 12361
Enregistré le : novembre 2007
Localisation : Ferme là physiquement !

19 janv. 2013, 09:00

Vraiment top que cette histoire éclate, et encore Amstrong n'a quasiment rien dit et sa c'est pas top !

J'espère une réaction en chaîne, avec des interpellations et d'autres coureurs qui chuteront a l'avenir, et des contrôles plus draconien ;-)
Caesarion a écrit :
27 août 2017, 12:12
Pour moi Mbappé est plutôt entre Henry et Cristiano....
Plus technique et Dribbleur que Henry..mais avec la même capacité d'accélération et de vitesse..
Moins explosif et dribbleur que Cristiano mais avec cette même volonté d'être efficace et de marquer même s'il semble beaucoup beaucoup plus altruiste..

Avatar du membre
psgdreamer
Remplacant
Remplacant
Messages : 1667
Enregistré le : mars 2011
Localisation : Val de Marne

20 janv. 2013, 17:14

Moi, ce qui m'énerve au plus au point c'est l'hypocrisie sur le cas Amstrong...

Tout le monde le savait qu'il ne roulait pas à l'eau clair mais France Télévision et l’organisation du Tour etc... ont continué à magnifier "le miraculé du cancer" pour faire de l’Audimat, pour de la pub... Et ça, c'est grave!

Au prochain tour, ils vont nous vendre que le dopage est "mort" avec Amstrong mais il n'est que l'arbre qui cache la forêt

En ce qui concerne le dopage dans le foot, il doit en avoir aussi sans doute...
See you next year : 2012-2013 sera notre année

Avatar du membre
tolecnal
Ballon d'or
Ballon d'or
Messages : 10544
Enregistré le : mai 2007

21 janv. 2013, 01:34

Moi j'ai trouvé ça complètement stupide d'avoir retiré ses titres à Lance Armstrong, je suis le seul? :mdr2:

Parce qu'il ne faut pas se leurrer. Le 2e était dopé, le 3e aussi, le 4e, pareil, et de même pour 90% des autres. Alors les fans de cyclisme qui sont choqués et qui se voient lésés, et trahis, il faut juste qu'ils ouvrent les yeux... :roll:


Alors 2 solutions :
Soit il était à la base meilleur que les autres (si le dopage n'existait pas), et aurait donc pu gagner ses titres si personne ne se dopait dans le cyclisme.
Soit il avait un meilleur "médecin" que les autres. Mais ça je n'y crois pas trop. Ça ne te permet pas de dominer comme il l'a fait.


Pour le foot, je pense que ça doit être plus rare (que tous les joueurs ne le sont pas), mais qu'ils prennent tous des produits qui sont à la limite du dopage. Et certains joueurs qui basent leur carrière sur leurs performances physiques doivent baigner dedans allègrement. :x


Mais comme thibier, je pense que ça sortira un jour, et que ce sera très drôle. Parce que les propos de Platini et de Blatter sont juste hallucinants. :shock2:

Avatar du membre
jeffpsg
Ballon d'or
Ballon d'or
Messages : 12360
Enregistré le : octobre 2008

28 janv. 2013, 16:16

Dopage : Un joueur péruvien contrôlé positif

La Fédération internationale de football (Fifa) a annoncé ce lundi le contrôle positif à une substance interdite d’un joueur péruvien, lors du match de qualification pour la Coupe du monde 2014 contre la Bolivie (1-1), le 12 octobre. Comme le veut le règlement antidopage, l’identité du joueur ne peut être révélée publiquement tant qu'une audience disciplinaire n'a pas eu lieu. Le joueur est provisoirement suspendu 30 jours. A noter qu’un échantillon B, demandé par la Fédération péruvienne, a confirmé la première analyse.

Rmcsport
Image

Invité

29 janv. 2013, 09:07

psgdreamer a écrit :Moi, ce qui m'énerve au plus au point c'est l'hypocrisie sur le cas Amstrong...

Tout le monde le savait qu'il ne roulait pas à l'eau clair mais France Télévision et l’organisation du Tour etc... ont continué à magnifier "le miraculé du cancer" pour faire de l’Audimat, pour de la pub... Et ça, c'est grave!

Au prochain tour, ils vont nous vendre que le dopage est "mort" avec Amstrong mais il n'est que l'arbre qui cache la forêt

En ce qui concerne le dopage dans le foot, il doit en avoir aussi sans doute...
oui tu as raison.
j'avais entendu à la radio cyril guimard sur rmc, et il disait que tout le monde etait au courant sauf qu'il ne pouvait rien dire car faute de preuve suffisante si tu l'ouvrais, armstrong t'attaquait en justice avec tous ses avocats.
mais tout le monde etait au courant.
les journalistes de france televisions sont des hypocrites car ils ont fait semblant d'etre surpris. en plus, il y a beaucoup de pro armstrong dans l'equipe de france television. armstrong rapportait enormement d'argent avec les droits tv et tous les sponsors aux chaines télé.

pareil, je trouve honteux de la facon qu'on traite armstrong.
pourquoi lui devrait être suspendu à vie et pourquoi lui enlever tous ses titres lorque les autres sont juste suspendu 2 ans ou 6 mois comme contador.
moi je n'aimais pas armstrong de 99 à 2005 , je le detestais. mais je ne trouve pas sa sanction logique ou plutot si je le trouverai logique si tout le monde aurait la meme sanction des que tu te fais prendre pour dopage.

quand tu vois qu'on lui retire sa médaille olympique alors qu'on la laisse à ekimov (mec qui courait dans l'equipe d'armstrong ) et qu'on lai laisse à ullrich (convaincu de dopage car il a avoué ), c'est justement honteux.

ca me rappelle l'acharnement médiatique sur virenque lorsque son equipe s'est fait attrapé. il aura été le bouc emissaire pour que les instances et les médias se donnent bonne conscience alors que tout le monde savait que les 3/4 du peloton ne tournaient pas à l'eau claire.
d'ailleurs vous ferez attention que sur france television laurent jalabert ne s'exprime pratiquement jamais sur le dopage et qu'il evite de faire trop de reproche aux coureurs accusés de dopage puisqu'il devait etre evidemment chargé à mort (surtout avec son directeur sportif a la once manolo sainz ) pour avoir tous les résultats qu'il a eu dans les années 90 et 2000.

pour moi les responsables du dopage dans le cyclisme sont les instances dirigeantes et les sponsors qui ferment les yeux et qui cautionnent le dopage pour les premieres et la course à la performance sous peine de limogeage pour les seconds.
bref, tout ça m'enerve quand j'entend des journalistes qui vivent dans ce milieu et qui sont sur le cul lorsqu'une affaire ressort.
quand tu vois que les mecs suspendus reviennent à la compétition avec le meme niveau qu'ils avaient avant leur suspension, il n'y a pas de doute sur l'etat du dopage dans le cyclisme.

apres ca serait bien que tous les sports soient logés à la meme enseigne niveau controle antidopage. au velo, si tu es pris à un contrôle ton nom sort tout de suite meme si tu as une ordonnance d'un medecin pour prendre un medicament.
c'est souvent les gros titres 15 cas de dopage et apres en tout petit dans l'article 14 avaient une ordonnance. donc en fait ca ne fait qu'1 seul cas de dopage. c'est du sensationnel dans ce sport.

au foot, comme l'article posté juste au dessus, on ne cite pas le nom du joueur jusqu'à ce que ce dernier puisse s'expliquer. et les cas de dopage en italie avec les injections à la juve sont passés comme une lettre à la poste en france. alors que zidane en faisait parti et que si ca aurait ete traité de la meme maniere que le cyclisme , ca aurait fait du bruit.
et puis je crois qu'il n'y a eu aucune sanction derriere .

Ajouté après 4 minutes 28 secondes:

pareil avec l'affaire puerto qui incrimine des joueurs de tennis, de basket et de foot .
on a laissé cette partie de coté juste pour s'attaquer exclusivement au cyclisme.

ian thorpe en natation qui annonce sa retraite tres jeune. a priori, il aurait eu une injonction de sa federation de mettre un terme à sa carriere car il avait ete controlé positif. le mec etait alors en pleine bourre.

Avatar du membre
Paullette
Ballon d'or
Ballon d'or
Messages : 32350
Enregistré le : avril 2009
Localisation : Vannes

11 févr. 2013, 20:55

Jaksche : "La justice espagnole n'a pas la volonté d'aller au bout de l'affaire Puerto"

Le procès de l'opération "Puerto" – qui avait mis au jour en 2006 un vaste réseau de dopage sanguin organisé par le médecin espagnol Eufemiano Fuentes – est entré dans sa troisième semaine. Avant de témoigner, lundi 11 février, devant le tribunal pénal de Madrid, l'ancien coureur cycliste allemand Jörg Jaksche s'est confié au Monde.

Pourquoi témoignez-vous dans le cadre du procès de l'opération "Puerto" ?

J'ai accepté d'aller témoigner à Madrid car l'Agence mondiale antidopage me l'a demandé. Mais j'ai de vrais doutes sur la volonté de la justice espagnole d'aller au bout de cette affaire. Lors de son audition, Eufemiano Fuentes lui-même s'est proposé de révéler les noms de tous ses clients. Et malgré la demande de l'avocat du Comité olympique italien, la juge n'a pas voulu.

Comment expliquez-vous ce refus ?

C'est incompréhensible ! J'ai été choqué par ce refus. Normalement, un juge essaie d'obtenir toutes les informations qui peuvent lui permettre de faire toute la lumière sur une affaire. En Allemagne, les juges procèdent ainsi en tout cas. Il y a trop d'intérêts en jeu pour le sport espagnol, et donc des choses à cacher.

L'ancien coureur espagnol Jesus Manzano, qui doit témoigner le 13 février, a déclaré avoir croisé des footballeurs au cabinet de Fuentes.

Avez-vous également vu d'autres sportifs ?


Personnellement, je n'ai pas vu d'autres coureurs ni d'autres sportifs que je n'aurais de toute façon pas forcément reconnus. En revanche, Fuentes m'a dit qu'il ne collaborait pas seulement avec des coureurs mais aussi avec des athlètes ou des joueurs de tennis.


Un ancien président de la Real Sociedad a révélé la semaine dernière que le club basque avait collaboré avec Fuentes avant 2008. Le médecin espagnol vous a-t-il également parlé de ses clients footballeurs ?

Non, mais en 2006 la police allemande m'a interrogé. Les enquêteurs étaient en possession d'une information selon laquelle Fuentes avait eu une consultation à Francfort cet été-là et voulaient savoir si je m'y étais rendu. Fuentes ne venait en Allemagne que s'il y avait des étapes du Tour de France. Or en 2006, le Tour ne passait pas par l'Allemagne. En revanche, il y avait la Coupe du monde de football...


Quel est l'objectif de votre témoignage ?


C'est important pour moi. Je veux tout dire et pas faire des demi-confessions comme Lance Armstrong ou Ivan Basso [qui devait également témoigner lundi devant le tribunal de Madrid]. Basso a dit qu'il avait payé Fuentes mais qu'il n'avait jamais utilisé ses services ! Moi, en 2005, sur une demi-saison, j'ai dû verser 15 000 euros à Fuentes pour un programme complet de transfusion avec prélèvements et livraisons des poches de sang sur les différentes courses. L'autre partie était prise en charge par l'équipe. Au total, cela devait représenter 25 000 euros pour une saison. Il ne faut pas seulement punir les sportifs. Les médecins sont aussi responsables. Ils gagnent beaucoup d'argent en offrant les substances et leurs connaissances.

Aujourd'hui, Eufemiano Fuentes se retrouve devant un tribunal. Mais ne croyez-vous pas qu'il y ait d'autres docteurs Fuentes de par le monde ?


Il est évident que Fuentes n'est pas un cas unique. En 2007, un an après l'opération "Puerto", il y a eu le même scandale avec l'équipe Telekom, en Allemagne. Une commission d'enquête [toujours en cours] a montré que des médecins de l'université de Fribourg avaient été rémunérés grâce à des comptes bancaires à Hongkong pour pratiquer des transfusions. Et ils ont aussi gagné beaucoup d'argent.

Comment éradiquer le dopage ?

C'est impossible. Le dopage n'est pas un problème lié au cyclisme. Dans tous les sports, on veut gagner de l'argent. Dans tous les sports, on veut être au top physiquement. Et dans tous les sports, on cherche les moyens d'améliorer ses performances. J'ai vécu en Italie lorsque j'étais coureur. Berlusconi était le chef du gouvernement et lui-même faisait des choses illégales. Tout le monde le prenait un peu en exemple : "Si lui le fait, pourquoi moi je n'aurais pas le droit de le faire ?" C'est pareil dans le sport. Quand les coureurs voient le comportement de l'Union cycliste internationale, ils se disent qu'ils n'ont pas de leçon à recevoir de sa part.

http://www.lemonde.fr/sport/article/201 ... _3242.html


C'te Scandale du juge .. :shock:
Image

Avatar du membre
jeffpsg
Ballon d'or
Ballon d'or
Messages : 12360
Enregistré le : octobre 2008

12 févr. 2013, 03:29

Sacré scandale en effet :shock2:

L'Espagne semble vraiment avoir un rapport très ambigue avec le dopage.
Image

Invité

12 févr. 2013, 09:39

moi je trouve hallucinant que les autorités mondiales ferment les yeux sur ce qu'il se passe en espagne.
et puis personne n'est choqué en france, personne n'en parle et apres ca viendra se plaindre lorsqu'une nouvelle affaire sortira.

dieting
Débutant
Débutant
Messages : 1
Enregistré le : décembre 2014

29 déc. 2014, 06:43

Soit il avait un meilleur "médecin" que les autres. Mais ça je n'y crois pas trop. Ça ne te permet pas de dominer comme il l'a fait. Pour le foot, je pense que ça doit être plus rare (que tous les joueurs ne le sont pas), mais qu'ils prennent tous des produits qui sont à la limite du dopage. Et certains joueurs qui basent leur carrière sur leurs performances physiques doivent baigner dedans allègrement. pas content .?
Get fast success in itil certification cost and Test-king six sigma lean exam questions by using our hawaii

Répondre