• Active Topics 

ActualitésLigue des Champions !

Pour nos 50 ans

Matchs , News , Tactiques , Débats...

Modérateurs : martouf, Modérateurs, Administrateurs

Comment préférez vous la LDC

Dans son format actuel
35
69%
+ lucrative, + fermée, qui empiète sur le championnat
16
31%
 
Nombre total de votes : 51
Avatar du membre
Vishnou
International
International
Messages : 5711
Enregistré le : novembre 2006

29 mai 2020, 09:18

Sur le côté sportif, on est perdants mais pas non plus dramatiquement.
De toute manière aucune des équipes ne va être prête à 100%, peut être aussi que ceux qui reprennent auront des blessés.

Sur le côté image, c'est catastrophique. Noel Le graet qui fait le calife alors qu'il est à la FFF, de quoi il se mêle? C'est les pros qui doivent décider pas le monde amateur. C'est incroyable. Les mecs ne se sont pas entendus, tout le monde a joué sa partition ; les diffuseurs, les gros clubs, les petits et le gouvernement aussi. Ce gouvernement ne voulait pas assumer de voir des sportifs testés pendant que des français lambda ne l'était pas. C'est comme ça. Les pauvres ne supportent pas que des pauvres deviennent riches. Donc ils détestent les footballeurs qui en majorité viennent de milieux modestes.
Donc tous les gens médiatiques, du showbizz ou les dirigeants politiques ont eu le droit à la chloroquine et au dépistage, mais si jamais Neymar ou MBappé l'avaient, c'était drame nationale. D'ailleurs il y a eu des remous quand MBappé s'est fait testé. Alors que c'est un joueur avec une image ultra positive en France. Donc ce gouvernement, déjà ultra impopulaire et qui est mort et entérré par cette crise n'a pas voulu prendre de risques. D'ailleurs ils ne prennent des risques sur plus rien du tout.
Enfin je l'ai déjà dit mais les footeux vont avoir 6 mois de vacances. Payés 80% de leur salaire. Alors que les petits salariés des clubs ont repris le travail, ou se sont fait viré. C'est indécent.
Et puis quand ça va reprendre, les mecs vont être super ravi de servir les joueurs à la cantine, de nettoyer leurs crampons et de faire le ménage dans les vestiaires. Il y aura bonne ambiance j'imagine.
Comme nous quand on bosse et que d'autre envoie des images de plage sur FB.

Sur le côté financier, c'est catastrophique aussi. Les pertes sont importantes, et déjà que les clubs n'étaient pas dans une superbe situation, ils bouclent leur année mais vont vers un avenir noir. Le prêt de l'état il va bien falloir le rembourser.
Donc la manne des nouveaux droits TV va juste servir à éponger les dettes, notre championnat ne va pas progresser. C'est une catastrophe. Pire encore cela conforte les dirigeants dans cette gestion calamiteuse de leurs clubs, sauvés par le PSG et son aura qui les fait bénéficier de retombées non méritées.
Enfin j'en veux aux pseudo locomotives du championnat, les olympicos. On sait bien que le PSG ne peut pas faire grand chose car on est un ovni, mais les deux zozos auraient du s'imposer. C'est à eux de sauver le championnat de france. C'est le leur, nous on prend juste la première place et la gestion, on s'en fout. On est dans la salle d'attente avant la ligue européenne.
Résultat des courses, ils se sont fait imposer une décision par des clubs comme Reims... et en plus leur gestion financière est encore plus risible que les autres petits clubs.
Pour moi c'est surtout ça le problème.
ImageImage

Avatar du membre
Amekage
Ballon d'or
Ballon d'or
Messages : 13377
Enregistré le : juin 2011

29 mai 2020, 09:38

Et si on commençait la saison 2020 2021 mi juillet ?

Avatar du membre
McCoy
Ballon d'or
Ballon d'or
Messages : 19852
Enregistré le : juillet 2011

29 mai 2020, 17:07

Le club avec le plus gros manque à gagner c'est le PSG mais c'est celui avec le plus de ressources, je pense que le club aura pas de problème malgré l'arrêt de la L1.

Monaco c'est le club avec le plus gros déficit d'exploitation, c'est à dire la différence entre les revenus et les dépenses hors vente. Ce déficit d'exploitation était de l'ordre de 200M avant l'arrêt de la L1.
Le manque à gagner des droits TV est de plus de 15M (15M c'est en terminant 9ème) qui a va être compensé par le prêt garanti par l'état.
C'est un club qui était en crise financièrement et sportivement avant l'arrêter de la L1.

L'OM c'est un club qui avait 111M de déficit d'exploitation la saison dernière. Cette saison il était aussi très élevé avant l'arrêt de la L1.
C'est un club qui a été épinglé par les instances du fair play financier qui essayent d'aider l'OM à se redresser financièrement, comme ils l'ont fait pour l'Inter par exemple ce qui a été bénéfique pour eux. L'OM n'a pas voulu écouter et n'a pas fait d'efforts pour faire baisser sa masse salariale ce qui posait le plus problème.
Si le championnat avait continué, ils auraient pu récupérer 30M en droits TV, par contre ils étaient pas sûr de se qualifier pour la prochaine C1, ce qui aurait fait un gros manque à gagner la saison prochaine, et plongé le club dans une crise sportive.
L'OM était destiné à faire de gros efforts financiers pour tenir son budget dans les années qui viennent. Ils arrivent pas à faire monter leurs revenus hors droits TV, et leur masse salariale est trop élevée.
Ils ont pas le choix parce que McCourt veut plus remettre d'argent, parce qu'il faut passer devant la DNCG, et surtout par rapport au FPF.
C'est un club qui était en crise financièrement, et dans une situation sportive précaire avant d'arrêter la L1.

L'OL je connais pas leurs chiffres, c'est un club avec des revenus assez important au niveau de la L1, mais un club habitué à vendre pour boucler les comptes, et beaucoup. Cette année c'est 160M de ventes malgré une participation à la C1. A mon avis vu les ventes ils auront pas de problème à finir, surtout avec le prêt garanti par l'état.
Ils auraient pu récupérer plus de 20M si le championnat avait continué en gagnant des places.
Le prêt garanti par l'état leur permet de passer une saison sans être particulièrement dans le rouge afin de rebondir.
La saison prochaine de toute façon ils devaient faire des efforts financiers à cause de l'absence de C1.
C'est un club qui était en crise sportivement, et qui a les ressources pour s'en sortir financièrement, parce qu'ils maitrisent très bien l'achat-vente qui fait partie de leur modèle, et ils ont une excellente formation.

Lille c'est un club avait un déficit d'exploitation de l'ordre de 60M et qui a très bien vendu.
Ils ont vraiment été impacté par la non reprise de la L1 parce qu'ils auraient pu finir dans les 3 et continuer le développement de leur nouveau projet. Je suis très déçu pour eux que ça ait pas continué.
Le manque à gagner en droits TV est d'environ 17M qui va être couvert par le prêt garanti par l'état.
Financièrement je pense que le plus gros problème c'est l'absence de C1, donc ils vont devoir bien vendre l'été prochaine. En sachant qu'ils ont des emprunts à rembourser, je pense que c'est ce qui rend la situation potentiellement délicate.
Pour finir la saison à mon avis ils auront pas de problème parce qu'ils ont déjà vendu en début de saison. Ça leur permet de se concentrer sur la saison suivante et poursuivre leur modèle.
C'est un club qui était dans un modèle financier risqué avant la crise, mais qui peut avoir de gros regrets que ça n'ait pas continué.

Rennes c'est un club qui tourne avec une masse salariale élevée par rapport à ses revenus. L'an dernier ils s'en sortent en terminant à l'équilibre mais c'est grâce au parcours en coupe d'Europe.
Ils ont bien vendu en début de saison, notamment avec la vente de Sarr en Angleterre.
Ils auront pas de problème en fin de saison.
D'un côté ça leur fait un manque à gagner en droits TV de 20M environ.
D'un autre côté la C1 peut leur rapporter beaucoup financièrement et sportivement pour leur projet, et ils étaient pas sûr de terminer dans les 3.
Faut attendre de voir s'ils se qualifient bien en C1, si c'est le cas ils pourront poursuivre leur développement et ils seront pas impactés tant que ça. Dans le cas contraire je pense pas qu'ils se trouvent dans une situation précaire financièrement.

Nice ils sont dans une année de transition. L'an dernière Rivère et Fournier étaient partis, l'actionnaire qui avait repris le club l'a revendu à Ratcliffe. Je sais pas où ils en sont financièrement, ils on fait des efforts dans le recrutement, j'ai l'impression que la masse salariale n'a pas explosé.
Eux c'est délicat parce qu'ils finissent 6ème avec 41 points, mais c'est 3 de plus que Strasbourg qui était 11ème, et 4 de plus que Nantes qui était 13ème.
Le manque à gagner en droits TV il était de 17M en finissant à cette 6ème place.
En terminant 10ème ils auraient récupéré 11M de Canal, alors que le prêt leur permet de récupérer 17M même s'ils vont devoir les rembourser.
C'est difficile de faire des projections tellement le classement était serré, c'est le cas pour beaucoup de clubs.
C'est pour cette raison que les clubs prennent les choses de manière pragmatique.
Pour l'avenir je pense pas que ça remet en cause leur projet qui est censé être soutenu par l'actionnaire. Surtout en cas de qualification en C3 avec les revenus qui viendraient avec en cas de parcours un minimum correct.

Reims c'est pareil que Nice, ils sont content de se retrouver à cette place, ça veut potentiellement dire une qualification en C3. Déjà c'est une belle experience, encore plus s'ils passent les barrages. Ils se retrouvent avec 12M de prêt à rembourser pour bien terminer la saison, en terminant plus bas au classement ils auraient pu se retrouver avec des millions en moins.
C'est difficile de situer le vrai manque à gagner.

Après il y a le ventre mou, Strasbourg aurait pu espérer quelque chose, c'est dommage pour eux. Ils ont vendu Fofana à Monaco pour 15M. Ils auront pas de mal à terminer.
Je sais pas s'il y a des clubs avec un projet sportif assez interessant pour prétendre à quelque chose dans les années qui arrivent.
C'est des clubs qui ont vocation à être entre ventre mou et bas de tableau.
Bordeaux c'est un club en crise, je crois que les actionnaires veulent vendre, le projet est au point mort.
Ils sont obligés de passer par une phase de transition les années qui viennent.
Financièrement ça ira cette saison parce qu'ils ont vendu l'été dernier et en Janvier.

Sainté je pense qu'ils ont besoin de changer d'actionnaire, ça s'essouffle. Ils étaient en lutte pour se maintenir, donc à mon avis ils sont très content que ça se soit terminé.
Je pense que c'est le calcul que feront d'autres clubs. Ils auraient eu quelque chose à gagner en continuant mais beaucoup à perdre.
Cette saison c'était pas la bonne pour descendre.

J'ai pas parlé des revenus autre que les droits TV, parce que je pense pas que ça fasse une différence notable que ça reprenne par rapport au fait que ça ait arrêté.
Parce que déjà ça représente pas une part importante pour 95% des clubs. Et je pense que le mal étaient déjà fait avec le manque à gagner à la billetterie et le merchandising.

L'avenir va dépendre du marché notamment, il y a des clubs qui vont devoir vendre comme chaque saison. Si ça baisse pas trop ça devrait aller pour aussi recruter après.

Ça passer aussi par une baisse de la masse salariale ou bien faire en sorte qu'elle augmente plus. La DNCG a déjà prévenu.

Je reste persuadé que si un club est plus malin que les autres, avec un peu de réussite il en profitera. Ceux qui sont le plus impacté sont ceux qui faisaient n'importe quoi, je pense qu'ils ont rien à réclamer, et c'est même une opportunité pour rendre ses finances plus saines en étant contraint de faire baisser leur masse salariale disproportionnée par rapport aux revenus. Un club qui travaille pourrait profiter de cette periode d'incertitude pour se stabiliser en haut du classement, et récupérer les clubs qui sont prises d'habitude par l'OM, Monaco ou l'OL (si l'OL continue à faire de mauvais choix).
PASTORIX

parisienmania
Remplacant
Remplacant
Messages : 1732
Enregistré le : mars 2008

29 mai 2020, 18:20

Officiel : La Liga va reprendre le jeudi 11 juin avec la rencontre Betis / FC Seville.
paris sg

sanji94
Ballon d'or
Ballon d'or
Messages : 13889
Enregistré le : juin 2013
Localisation : vincennes

29 mai 2020, 18:36

beyondbelief a écrit :
29 mai 2020, 07:59
sanji94 a écrit :
29 mai 2020, 00:38
beyondbelief a écrit :
28 mai 2020, 23:04
C'est même positif pour nous, on va éviter l'accumulation de matchs et les blessés qui auraient suivi. Tant qu'on arrive à avoir une bonne prėpa, quelques matchs amicaux et à jouer les finales de coupes avant la LDC.
c est le probléme du verre à moitié plein et a moitié vide.Moi je ne vois rien de positif dans ce cas pour nous, comme pour Lyon.
On est champion c est acté mais le seul et c est un intêret de taille a continuer le championnat pour nous c est de garder le rythme de la compétition par rapport aux autres championnats.

La phrase que tu sors c est la phrase que l on sortais chaque année des qu on pliait le championnat en octobre en se disant que c était une bonne chose qu on allait faire tourner et évité les bléssés.
Résultat on arrive dans les gros matchs avec un manque d intensité , un rythme de sénateurs avec lequel on se bat depuis de nombreuses années, tout les entraîneurs du moins en poste.
Les matchs amicaux ne remplaceront jamais une vrai compétition et une intensité qu on a en plus du mal à mettre.

T imagine Lyon qui va arriver avec ses matchs amicaux ou tout le monde s en fout rentrer direct en competition ensuite face a la Juventus qui aura le rythme de la serie A et bataille pour le titre??

Alors nous on est en quart de finale, on se prend le bayern ou le Barca qui auront un rythme grâce à leurs championnat, on fera comment?

Aprés je parle pour le sportif car au niveau financier on s y retrouve bien évidemment pas, mais c est pas pour reprendre sans le sponsor Canal plus, il n y aurait aucun intérêt la dessus, on est d accord.
Mouais, vu la situation on aurait sûrement eu un remix de la fin de saison dernière, avec des matchs sans enjeux et pas de rythme non plus, surtout avec la cadence des matchs tous les 3 jours pendant 2 mois.

D'où l'intérêt de ce mini tournoi et de jouer ces 2 matchs officiels à enjeux avant la LDC. C'est sur que si on arrive avec seulement une préparation, ça va être dur.

Tu prends l'exemple du Bayern mais ils auront 1 mois voir plus de coupure avant la LDC et le Barça a un effectif court, à voir comment ils arrivent en août. Bref il y a pas de situation idéale et toutes les équipes ne seront pas à 100% c'est sûr.
C est effectivement vrai, ca va être l inconnu pour tout le monde.A voir qui va s en tirer le mieux en Août. Le rôle des préparateurs physique va être très important pour arriver au top lors de ces phases finale de LDC.

Avatar du membre
Aguirre dé Lopé
VIP
VIP
Messages : 10670
Enregistré le : décembre 2005
Localisation : Brest mêm

29 mai 2020, 18:40

Et nous on est pas capable de reprendre le championnat vers la fin juin ?
Vraiment dirigé par des merdes dans tous les domaines on dirait.

1 mois pour reprendre sur la scène nationale, avec donc tout le monde à égalité dans la préparation, c'est si impossible que ça ?

Comme pour les masques les tests les recherches de clusters la fermeture des frontières les contrôles aux aéroports etc etc etc on a vraiment des dirigeants de pacotille

Et si j'ai bien compris en plus, on a arrêté non pas pour raison de santé, mais pour éviter de perdre l'argent de canal +.
En gros rien de sportif ni de médical !!!!

Avatar du membre
McCoy
Ballon d'or
Ballon d'or
Messages : 19852
Enregistré le : juillet 2011

29 mai 2020, 19:45

Le contexte au moment de l'arrêt de L1, c'est un nombre de cas qui reste important chaque jour avec un manque de tests, le cirque à la ligue où ils sont pas capables de s'organiser et certains traînent des pieds parce que ça les arrange sportivement, Canal qui veut pas faire le dernier paiement, le syndicat des joueurs et les entraîneurs qui se posent des questions sur le processus de reprise.

Finalement il y a eu un compromis qui a été accepté par la majeure partie des clubs.
Comme à partir de la prochaine saison les droits TV vont augmenter, la LFP a demandé à l'état un prêt du montant de ce que devait Canal aux clubs, en promettant de rembourser ce prêt grâce à l'augmentation de ces droits TV.
En sachant qu'il y a des clubs qui avaient déjà souscrit des prêts de leur côté et apparemment les deux se cumulent.

À partir du moment où la solution a été trouvée financièrement, il y avait moins de raison à se casser la tête à finir dans des conditions particulières, et ça permettait de se projeter plus facilement pour la saison d'après.

Au moment où c'était encore possible de reprendre au niveau du timing, il y a eu que l'OL, Toulouse et Amiens qui sont les plus grands perdants sportivement qui ont essayé de faire annuler la décision, ou à défaut revoir le classement ou faire annuler les descentes.
Les autres clubs pensent probablement qu'il y a pas assez à y gagner.
Donc ça reprendra pas.

Aujourd'hui il y a pas assez de demande pour le foot. Les discussions qu'on a ici c'est des discussions de fan de foot.
A partir du moment où la plupart des clubs pensent qu'ils s'y retrouvent sportivement et économiquement (on peut ne pas être d'accord mais ils le pensent), il reste plus vraiment de raison pour reprendre.
PASTORIX

Avatar du membre
Bob Morlock
Titulaire
Titulaire
Messages : 4694
Enregistré le : janvier 2012
Localisation : Paris 18

29 mai 2020, 19:57

HERVE Eric@Yannoro (Journaliste à M6)

INFO M6 @JM_Aulas demande la convocation d’une assemblée générale extraordinaire de la ligue de football @Ligue1Conforama pour rediscuter de la reprise du championnat pour éviter « une catastrophe économique » Interview ds #LE19H45 @m6info @OL @NathalieRenoux


INFO M6 suite Si le championnat ne reprend pas. Un tournoi de préparation aura lieu en juillet avec @PSG_inside @losclive @ASSEofficiel et @OL au @GroupamaStadium @m6info[


La LFP annonce la possibilité d'organiser des matchs amicaux en juillet

Dans un communiqué, la Ligue de Football Professionnel annonce qu'il est permis aux clubs d'organiser des matchs amicaux durant le mois de juillet.

Jean-Michel Aulas avait dégaîné le premier dès hier soir, souhaitant organiser dès le mois de juillet des matchs amicaux afin de préparer au mieux la reprise avec un tournoi à quatre équipes comprenant l'OL, le PSG, l'AS Saint-Etienne et le LOSC. Le boss de l'OL se disait en attente d'une décision officielle, celle-ci vient donc de tomber de la part de la Ligue de Football Professionnel dont le bureau était réuni ce vendredi à Paris.

Cette autorisation donnée aux clubs professionnels français d'organiser des matches amicaux ne change en revanche strictement rien concernant une éventuelle reprise de la Ligue 1 2019/2020 et il n'est toujours pas question d'une reprise de la compétition malgré ce qui se fait à l'étranger depuis quelques jours. Au contraire, cela confirme même plutôt que le football français, tout du moins la LFP, est d'ores et déjà tourné vers la saison 2020/2021.

Pour rappel, la LFP a voté pour une reprise de la Ligue 1 le week-end du 22 août prochain.

CulturePSG
Image

Avatar du membre
Rom1online91
Modérateurs
Modérateurs
Messages : 35688
Enregistré le : juin 2009

29 mai 2020, 20:34

En soit je suis assez d'accord avec Aulas... mais il est tellement détestable que je ne le dis pas très fort.
Pense que la seule façon de sauver le football français est de mettre le 0-0 à 0 point
90% des gens qui pensent que le football c'est la guerre ne connaissent pas la guerre. Les 10% restants ne comprennent pas le football.

Avatar du membre
McCoy
Ballon d'or
Ballon d'or
Messages : 19852
Enregistré le : juillet 2011

29 mai 2020, 20:43

Je pense que si vous voulez comprendre ce qui s'est passé, faut s'intéresser à la situation économique et sportive de chaque club.

On va prendre le cas le plus simple, c'est celui de Rennes.
Ils sont 3eme du championnat.
Ils ont vendu Sarr ce qui devrait permettre d'équilibrer les comptes.
Le club va faire quelques économies au niveau des salaires grâce au gouvernement.
Ils vont recevoir un prêt de 17M correspondant à ce qu'aurait dû donner Canal. Pour rembourser, pendant les 4 prochaines années au lieu de recevoir 20M en plus par an, ils recevront 16M.

Pourquoi ils voudraient reprendre?

En face tu mets le président de Lille, qui veut leur prendre leur place, et les deux sont censés se mettre d'accord pour reprendre. Ils y arriveront jamais, c'est quoi les points d'accord sur lesquels ils pourraient se rejoindre?
Le seul point ça aurait été la question économique.
Tout ce qui est sportif est abstrait et au mieux debattable. On peut vite tomber dans la démagogie (je m'inclus dedans).

Ça c'est une question de leadership et de politique.

On a besoin d'une réforme de la Ligue, pas à cause de ce qui s'est passé, c'est le cas depuis longtemps.

Faut parler de Quillot, Boy de la Tour, Le Graet, Nasser, Aulas, Eyraud.
C'est par là qu'il faut regarder.
PASTORIX

Avatar du membre
McCoy
Ballon d'or
Ballon d'or
Messages : 19852
Enregistré le : juillet 2011

29 mai 2020, 20:45

C'est une très bonne idée le tournoi amical. Je vois pas pourquoi ça irait pas au bout si les clubs sont d'accord entre eux.
PASTORIX

Avatar du membre
Vishnou
International
International
Messages : 5711
Enregistré le : novembre 2006

29 mai 2020, 20:59

Pour moi la seule explication crédible c'est que les clubs pros ont préférer arrêté pour être surs d'avoir la latitude de reprendre la saison prochaine et de pas donner un pretexte à Médiapro pour ne pas payer.
Si on avait organisé la L1 pendant l'été, ça aurait décalé la reprise, C+ aurait ergoté sur le fait de payer des matchs à huit clos. Et Mediapro aurait ergoté sur un championnat qui commence en septembre.

C'est la trouille de perdre la manne de Médiapro qui a été le moteur de cette décision.
A mon avis.

Mais ici sur ce forum je disais à ce moment que l'épidémie allait se terminer. Le plateau était déjà atteint. Fallait pas être un génie pour savoir qu'en juin il n y aurait plus rien. On aurait pu reprendre en juin, c'était faisable.
Fallait parier un peu mais franchement pas beaucoup.

C'est des trouillards c'est tout.
Le PM a bien dit que c'était les ligues et les fédérations qui avaient voulu arrêter.
Un beau tacle d'ailleurs.
ImageImage

Avatar du membre
RpCStyle
VIP
VIP
Messages : 11359
Enregistré le : mai 2006

30 mai 2020, 03:22

Image
Image

L'Equipe


Image

Le Parisien

Avatar du membre
captainpedro
Titulaire
Titulaire
Messages : 4120
Enregistré le : janvier 2009
Localisation : Paris!

30 mai 2020, 07:52

Les présidents ont joué un rôle dans l'arrêt de la ligue 1 en ne pensant qu'à leurs petits intérêts, mais le rôle joué par notre cher gouvernement qui a voulu faire un symbole avec le foot pour se racheter une santé politique est apparemment énorme... :s Et puis bon, est-ce qu'il n'y avait pas d'autres personnes à consulter que Deschamps, Le Graet (dont la ligue 1 n'est pas la priorité) et Ferracci pour avoir un avis sur l'intérêt d'une reprise?


https://rmcsport.bfmtv.com/football/la- ... 23439.html

LA FIN DE LA L1 : DANIEL RIOLO RACONTE CE QU’IL S’EST VRAIMENT PASSÉ


C’est la fin du feuilleton. Alors que les grands championnats reprennent en Europe, la Ligue 1 est à l'arrêt jusqu'à la fin août. On a recollé les morceaux de cette histoire de fou et on sait maintenant ce qu’il s’est passé.

Avant le 28 avril et la décision de mettre fin à la saison:
Malgré un contexte sanitaire effroyable, la LFP avance avec les clubs sur le scénario d’une reprise. Le protocole sanitaire prend forme et est validé. Il ressemble à ce qui se fera en Allemagne. Didier Quillot travaille sur tous les dossiers et cherche aussi à se mettre en phase avec l’UEFA. Si la situation sanitaire le permet, tout sera prêt pour une reprise en juin.

Ceux qui alors disent qu’il faut attendre, ne pas se précipiter, penser aussi aux dégâts économiques et à la santé de notre foot sont vilipendés et quasiment traités d’assassins. Je signale, puisque je fais partie de ceux qui ont été attaqués, qu’en face, c’était pire! A aucun moment, les présidents n’ont pensé à autre chose. Chacun a pensé à son portefeuille! L’intérêt individuel a présidé à tout ce qui s’est passé. Il n’y jamais eu de position forte et commune.

L’interview de Sylvain Kastendeuch dans Le Monde a également pesé. Le syndicat UNFP ne voulait pas reprendre. On n’a jamais vu le vote et rien ne dit qu’un mois plus tard il aurait donné le même résultat, mais cette prise de parole a compté. Néanmoins, l’idée de la reprise tient encore la route à ce moment-là.

Tout va basculer durant le week-end des 25 et 26 avril. Le président de la République, c’est sa méthode, prend son téléphone et consulte. Le premier a lui dire qu’il ne faut surtout pas reprendre, c’est Pierre Ferracci. Le Président du Paris FC a beau affirmer qu’il ne parle pas foot avec Emmanuel Macron, c’est faux. Proche du Président, son fils Marc est témoin de mariage du Président, il parle de tout avec lui et lui donne même des conseils. Son avis est clair: Il ne faut pas reprendre car cela serait une erreur politique. La reprise sera analysée comme une faveur faite au monde du fric. Ferracci conseille aussi à Macron d’appeler Le Graët. Il lui dit en substance de parler au boss de la FFF car c’est le foutoir à la LFP. Ferracci traîne un vieux conflit avec Didier Quillot depuis une sombre affaire autour du Gazelec Ajaccio, il y a deux ans.

Le foot devient alors un outil de communication politique. Le protocole médical de la LFP prévoit ce qui peut être assimilé à un traitement de faveur autour des tests médicaux. Après l’affaire des masques, montrer que les footeux peuvent avoir des tests, même s’ils se les payent eux-mêmes, ça pouvait passer pour une faute politique.

L’appel de Macron à Deschamps sera aussi déterminant. Le sélectionneur des Bleus parle simplement et dans le contexte émotionnel de l’époque dit qu’il ne faut pas y aller. Il doit penser comme beaucoup de présidents de clubs que les autres pays feront pareil. Pas de calcul à ce moment là chez Deschamps. C’est moins vrai quand un mois plus tard, il déroule sa communication dans Le Parisien-Aujourd’hui en France en soutenant toujours la décision d’arrêter. Il ne pouvait clairement pas dire que le gouvernement s’était trompé. Et puis Deschamps n’a que faire de la L1. Ce n’est pas dans son champ d’action. Ses joueurs importants sont ailleurs et vont rejouer, eux. Il peut donc manier les bons sentiments sans conséquence.

Après le 28 avril
La décision est brutale. Et personne ne va contester. Juste après l'annonce par Edouard Philippe, à la tribune de l'Assemblée nationale, que la Ligue 1 ne pourra pas reprendre, Le Graët donne une interview au Télégramme de Brest et valide la décision. Il n’a plus qu’un seul but à présent, sauver "sa" finale de Coupe de France et les matches des Bleus de septembre.

Canal Plus envoie une lettre pour résilier son contrat. La panique financière guette. Le Conseil d’Administration procède au vote. A l’unanimité, l’arrêt de la saison est acté.

Petit à petit, la situation évolue. D’abord, à l’étranger ça sent la reprise un peu partout. Le pari d’une unanimité européenne est perdu. Le foot français vacille devant le constat du trou financier qui se profile. On commence alors à s’intéresser à qui a fait quoi et surtout à qui avait intérêt à ne pas reprendre. En coulisse, une bagarre de lobby OM/OL se met en place. Le PSG ne joue même pas l’arbitre. Militer pour la reprise, c’est être dans le camp de l’économie et c’est mal vu. Encore une histoire d’image et de communication. Pourtant la situation sanitaire s’améliore et il semble de plus en plus évident qu’on aurait du au minimum prendre son temps. Personne n’a osé parler d’économie, mais l’avenir des clubs est en péril et on ne parle même plus de compétitivité par rapport aux autres. La casse sociale s’annonce compliquée à affronter aussi.

Très discret, Eyraud le président de l’OM ne veut pas entendre parler de reprise. Il est en guerre ouverte avec Aulas. Il a fait ses comptes. Assurer la Ligue des Champions, c’est capital. Quand il entend parler d’un amendement proposé par des Sénateurs proches de l’OL, visant à revenir sur la décision, il file chez Gaudin. Le sénateur le reçoit. Eyraud lui demande de faire quelque chose pour aider l’OM. Gaudin n’entend rien au foot et dit juste qu’il va se renseigner. Le lendemain, l’amendement est rejeté. Eyraud fou de joie appelle Gaudin pour le remercier. L’homme fort de la politique marseillaise en rigole encore: "Il me remercie, mais je n’ai rien fait!" Samia Ghali, sénatrice marseillaise, intervient médiatiquement et sur Twitter. Plusieurs personnalités politiques de la région attaquent Aulas. Une "guéguerre" stupide. L’OM peut s’estimer vainqueur du lobbying. Beaucoup de Marseillais gravitent autour du pouvoir. Le Président lui même, Sacha Houlié, jeune député très actif qui s’affiche avec un maillot de l’OM.

Notre foot pro était déjà bien bas avant la crise. Il en est devenu écœurant
Dans toute cette triste histoire, on a toujours été à des années lumières de l’intérêt collectif du football français. Tout le monde n’a pensé qu’à sa boutique. Et le gouvernement s’est servi du foot pour sa communication et son message politique. La LFP a, seul, pensé au bien commun et tout le monde va profiter du plan de sauvetage (le prêt garantie par l’Etat) de 225 millions d’euros que Didier Quillot s’est battu pour obtenir.

Il n’y a pas de bon, pas de méchants dans cette histoire. Que des gens qui se sucrent sur le foot et qui se servent de lui. Que des gens qui nous ont menti en parlant de la santé des gens quand ils bricolaient en douce pour sauver leur boutique. Quand je pense à tous ces débats sur le foot avec ou sans public, à tous ceux qui disaient penser aux supporters, à la santé des joueurs, ça fiche la nausée. Notre foot pro était déjà bien bas avant la crise. Il en est devenu écœurant.
Modifié en dernier par captainpedro le 30 mai 2020, 16:34, modifié 1 fois.

Avatar du membre
McCoy
Ballon d'or
Ballon d'or
Messages : 19852
Enregistré le : juillet 2011

30 mai 2020, 15:30

Je pense que ce qu'il dit est crédible, c'est un peu comme ça que je vois les choses, j'en ai juste pas la même interprétation sur les implications.

J'ai fait du cas par cas pour la majorité des clubs, en prenant en compte leur situation sportive et économique, il y en a quelques uns pour qui c'est vraiment dommage, les autres je vois pas.

Quand on parle de la L1 on parle de beaucoup de choses à la fois, au final ce qui compte c'est la manière dont chacun des clubs va être impacté.

A chaque fois je lis que catastrophique pour la L1, mais on va jamais dans le détail en expliquant pour chaque club ce qui se serait passé si la L1 avait repris, en opposition à la situation à venir.

Après si on parle de la direction à prendre du championnat, c'est pareil je vois pas ce que ça change, il y en avait pas avant, fallait être très optimiste pour penser que ça changerait en pleine crise.
PASTORIX

Avatar du membre
RpCStyle
VIP
VIP
Messages : 11359
Enregistré le : mai 2006

31 mai 2020, 05:52

Image
Image

L'Equipe


Image

Le Parisien

Avatar du membre
Piston94
International
International
Messages : 7313
Enregistré le : décembre 2011
Localisation : Yvelines

31 mai 2020, 09:43

Entendre Aulas rager c'est tellement bon :lol: rien que pour ça je suis content qu'on ne reprenne pas.
Pense qu'on devrait créer un Hall of fame du foot plutôt que de donner un ballon d'or!

Bajen
Débutant
Débutant
Messages : 96
Enregistré le : mai 2014

31 mai 2020, 17:56

vivement le 17 Juin que l’UEFA communique enfin sur les phases finales de la Champions league 2019-2020 et de l’Europa league.
On se dirige a priori vers des quarts de finale et demi sur un seul match en Aout sur terrain neutre, d’après Aulas. Et la rumeur d’une délocalisation d'Istanbul vers Lisbonne pour la finale a fait surface cette semaine. Peut-être pour avoir un peu de public dans les stades.
Pour le PSG, avec une reprise le 22 juin il devrait y avoir assez de temps pour caser quelques matchs amicaux en Juillet pour préparer les 2 matchs officiels restants (finale de la coupe de la Ligue vs Lyon le 1er Aout et finale de la coupe de France vs ASSE le 8 Août, éventuellement à Châteauroux) auparavant.

Avatar du membre
debka
International
International
Messages : 8636
Enregistré le : juin 2006

01 juin 2020, 17:31

La finale de la LDC doit se tenir le 29 Août, soit le jour initialement prévu pour les festivités des 50 ans du club.

Serait-ce un signe ? J'y crois très fort les amis ! Déjà que j'avais des larmes après la qualif' face à Dortmund, ça va être dingue la victoire :croiser-doigts:
Parisien pour la vie.
Le Parc aux supporters !!

Avatar du membre
Vishnou
International
International
Messages : 5711
Enregistré le : novembre 2006

01 juin 2020, 19:15

Source CS:

C’est pas nous, c’est eux. Lors d’une conférence de presse téléphonique proposée par Première Ligue, le syndicat majoritaire des clubs de Ligue 1, il a s’agit de faire passer un message par rapport à l’arrêt de la Ligue 1 : “On a été mis devant le fait accompli”. Trois présidents de clubs de Ligue 1 – Gérard Lopez (Lille), Bernard Caïazzo (Saint-Étienne) et Waldemar Kita (Nantes) – ont pris la parole pour dissiper un flou.



closevolume_off
“Sur quelle base le gouvernement a-t-il pris cette décision?” a demandé le président du LOSC pour mieux dénoncer un manque de “concertation”. Le président du syndicat Première Ligue, Bernard Caïazzo, a lui insisté sur la responsabilité du gouvernement dans ce choix : “On n’a pas la responsabilité, celui qui l’a c’est le Premier ministre, et le gouvernement. Tout le monde se préparait à reprendre et le 28 avril. Est-ce qu’il y a eu concertation avec les autres pays ? Non. Est-ce qu’il y a eu concertation avec les grands clubs de football ? Non. Moi je peux dire au nom de Première Ligue qu’il n’y a eu aucune concertation avec nous. Je veux juste rétablir les faits, c’est une aberration totale de dire que c’est nous qui ne voulions pas reprendre. Personne ne se saborde, personne ne se suicide, personne dans le football n’avait envie de tuer notre économie et d’avoir 600 ou 700M€ à gagner pour soi-disant protéger un classement.”

Mais on le sait, la saison 2019/2020 de Ligue 1 ne redémarrera pas. “Aujourd’hui, pour des questions organisationnelles, c’est trop dur, a regretté Waldemar Kita. Début avril, on était les seuls sur les cinq grands championnats à faire la proposition de reprendre le championnat. On était en avance, et on s’est foutu de (nous). On était la locomotive et les autres pays nous ont suivi plus tard…”
Alors ça ne seraient pas les clubs?

Ca devient très compliqué cette histoire.

On dirait que tout s'est décidé entre LeGraet et Phillippe.
ImageImage

Répondre